Aujourd'hui j'ai envie de reprendre ce blog, non pas parce que j'ai des choses à dire, comme je le croyais avant, mais plutôt que je crois que finalement, dire ce que je ressens m'aide à tout accepter, et surtout à avancer dans ma vie! Peut être que ça vaut tout les psys du monde...

Là maintenant j'ai envie de vous parler de la liberté! Pourquoi ça? Je parlais à un ami sur MSN, et le voila qui me dit:
"il faut que la maintenant, tu fasses le point
*et que tu regarde ce que tu as, ce que tu n'a pas et ce que tu veux
*et que tu fasses tout ce que tu peux pour atteindre ce que tu veux
*fixe toi des objectif et bat toi pour les atteindre"

Ça ne vous inspire peut être pas, mais ce qui a retenue mon attention est "ce que tu veux". Qu'est ce que je veux? Ça c'est une bonne question! Je vous passe mes états d'âmes. Ce que je veux aujourd'hui, c'est tout simplement être libre! Libre! Certes, j'imagine que ce mot vous évoque un tas de choses plus belles les unes que les autres, et qu'au final vous vous dites, ce n'est qu'utopie, si vous êtes défaitiste, sinon vous imaginez tout simplement ce que vous pourriez faire de votre week-end ou de votre soirée, et vous vous dites, finalement, je ne suis pas si malheureux que ça, j'ai le choix de faire ce que je veux...
Moi je ne veux pas vous parler de ce semblant de liberté qui, pour une raison inconnue, contente de plus en plus de monde! Moi je ne veux pas non plus vous parler de cette utopie qu'est le bonheur à l'état pur! (ça c'est un autre sujet qui pourrait arriver dans un autre chapitre bientôt! ^^) Moi je veux vous parler de la liberté qui existe dans ce monde, que certains ont, et que d'autres croient avoir.
Pour moi la liberté ce n'est pas avoir le choix de faire ce que l'on veut, ce n'est pas non plus avoir la possibilité de faire quelque chose d'extraordinaire. Non!! Tel, quand on n'a rien, excepté un petit quelque chose, on s'y accroche totalement pour se convaincre qu'on n'a pas rien ; quand nous ne sommes pas libres, on imagine ce qu'on pourrait faire pour nous faire croire que nous le sommes! Pour moi la liberté ce n'est pas croire que je peux faire pleins de choses, au contraire, la liberté c'est justement avoir le choix, la possibilité et l'envie de se soumettre à des contraintes!

Malheureusement, vous ne me comprenez toujours pas, car quand je parle de contraintes, je ne pense pas à tout ce merdier auquel vous vous croyez vous êtres pliés volontairement depuis votre naissance, merdier que nous appelons société ! Quand je parle de contraintes, je pense plutôt à s’obliger à faire quelque chose tout les jours pour notre bien être, pour notre santé ! Faire du sport, de la musique, de l’art ou je ne sais quoi d’autre ! Les contraintes dont je parle sont ce que vous autres, appelez vos hobbies ! Car ce que vous pensez qui vous fait du bien, qui vous fait penser à autre chose, qui vous aère l’esprit, ce n’est autre qu’une réelle contrainte bénéfique à votre santé !

La liberté n’est pas utopique, elle est très simple à avoir. Le bonheur existe, et je pense qu’il accompagne cette liberté. Malheureusement il y a une chose et une seule que nous, hommes dit « civilisés » ne voulons pas rayer de notre vie à cause d’elle-même, cette chose c’est la société !

Pourquoi ne pas contourner la société ? Par peur d’être un marginal ! Mais alors, ce que je dis c’est qu’il faudrait être un punk drogué et antisocial pour être heureux ? Et bien pourquoi pas ? Mais je ne pense pas que ce soit la meilleure solution ! Mais là j’en ai marre d’écrire, donc la société et le bonheur à l’état pur, ça sera dans un autre chapitre !